Comment choisir le bon maintien sportif ?

Maintien 1, 2, 3

Maintien compressif

  • Comprimer l’articulation afin de stimuler le système proprioceptif
  • 3 niveaux de maintien en fonction du niveau d’instabilité et de la douleur ressentie: léger, modéré et renforcé

Indications thérapeutiques associées :

  • Entorses bénignes (stade 0)
  • Gène articulaire, instabilité chronique
  • Douleur articulaire légère
  • Instabilité/traumatisme articulaire
  • Prévention des blessures articulaires, rééducation proprioceptive
Stabilité 1
Stabilité 2
Stabilité 3

Maintien 4

Mobilisation dynamique

  • Protéger et renforcer l’articulation en gardant sa mobilité
  • Limiter les extensions excessives grâce aux sangles élastiques de strapping

Indications thérapeutiques associées :

  • Fragilité/lésion ligamentaire
  • Reprise d’activité suite à une entorse bénigne ou modérée
  • Prévention des récidives

Maintien 5

Mobilisation renforcée

  • Rééducation optimale de l’articulation: flexions et extensions
  • Mouvements latéraux limités grâce aux armatures rigides et renforts articulés
  • Système de serrage optimal: fitting parfait

Indications thérapeutiques associées :

  • Fragilité/lésion ligamentaire
  • Instabilité articulaire chronique
  • Reprise d’activité suite à une entorse sérieuse ou chirurgie
Résumé

Les orthèses de stabilisation Thuasne Sport proposent des niveaux de maintien différents, adaptés à la pathologie du sportif.

Les maintiens compressifs élastiques : Maintien 1, 2 et 3
Ils consistent à comprimer une articulation afin de stimuler le système proprioceptif. Cela va ordonner au système
nerveux de déclencher des contractions musculaires qui vont permettre de renforcer la stabilité de l’articulation.
Il y a 3 niveaux de maintien dans cette catégorie (léger, modéré et renforcé) en fonction du niveau d’instabilité de
l’articulation et de la douleur ressentie. Ces orthèses seront particulièrement adaptées au traitement d’entorses
bénignes (degré 1) ainsi qu’à la rééducation proprioceptive suite à des entorses plus graves.

Mobilisation dynamique : Maintien 4
Elle consiste à protéger et renforcer une articulation en limitant ses extensions excessives au moyen de sangles
élastiques de strapping. L’articulation garde ainsi toute sa mobilité mais de façon réduite.
Elle agira efficacement en cas de fragilité ou lésion ligamentaire plus particulièrement dans le cas de reprise
d’activité suite à une entorse bégnine ou modérée, ceci permettra de prévenir d’éventuelles récidives.

Mobilisation renforcée : Maintien 5
Elle assure une rééducation optimale de l’articulation en permettant les flexions et les extensions mais en limitant
les mouvements latéraux grâce à des armatures rigides ou des renforts articulés.
Elle est essentiellement recommandée en cas de fragilité/lésion ligamentaire et d’instabilité articulaire chronique.
Elle est également adaptée à la reprise d’activité suite à une entorse modérée ou suite à une chirurgie.